Partager Medjugorje site officiel en langue française

Partager

Communiqué de la Conférence Episcopale de Bosnie-Herzégovine

Communiqué de la Conférence Episcopale de Bosnie-Herzégovine

Lors de leur rencontre à Sarajevo le 8 Mars 2001, les membres de la Conférence épiscopale de Bosnie-Herzégovine ont discuté, entre autres, la nouvelle situation dans laquelle se trouve le peuple croate dans le pays et publient, à ce sujet, la déclaration suivante :

  1. Ils expriment une profonde reconnaissance au Saint Père qui a redit aux représentants de la Ligue Internationale des Humanistes, le 9 Février 2001, sa sollicitude paternelle en faveur des peuples de Bosnie-Herzégovine et qui a dit : « Le soutien et la compréhension sont nécessaires ; le soutien, afin de dépasser les difficultés sociales, politiques et économiques existantes, et la compréhension, afin de trouver les meilleures solutions qui correspondent aux attentes légitimes des trois peuples constitutifs du pays. »
  2. Les évêques adoptent collégialement les principes que Mgr Ratko Perić, en tant qu’évêque local, a exprimés le 3 Mars 2001, dans son discours devant le Parlement National Croate à Mostar.
  3. Ils expriment leur désaccord avec la manière dont les représentants de la Communauté internationale en Bosnie-Herzégovine ignorent la volonté politique du peuple Croate, exprimée lors des élections en Novembre 2000.
  4. Etant donné que le peuple Croate, comme les deux autres peuples, est constitutif sur tout le territoire de Bosnie-Herzégovine, ils considèrent que les décisions de la Communauté internationale sur la Loi électorale, sur la manière d’élire les membres de la Présidence, sur le rôle de la Chambre des Nations, de fait suppriment l’égalité de droits et l’égalité du peuple Croate par rapport à deux autres peuples.
  5. Ils appellent les représentants compétents de la Communauté internationale à chercher et à trouver la solution adéquate à la crise actuelle à travers le dialogue avec les représentants auxquels le corps électoral croate a accordé sa confiance démocratique et politique.
  6. Ils encouragent les représentants politiques, légalement et légitimement élus pour représenter les intérêts nationaux du peuple croate sur tout le territoire de la Bosnie-Herzégovine, à être ouverts au dialogue avec tous ceux qui cherchent une juste solution socio-politique pour ce pays et pour tous ses habitants.
  7. Ils se distancient de tous ceux qui veulent usurper les intérêts fondamentaux du peuple croate pour leurs buts personnels, ainsi que de tous ceux qui – dans le but de réaliser les objectifs qu’ils ont conçus – voudraient réduire ce peuple à une minorité nationale, l’obligeant à quitter ce pays au lieu de l’aider à retourner dans ses foyers.
  8. Ils invitent tous les membres du peuple croate à un comportement digne et invitent tout spécialement les fidèles catholiques à la prière et à une pleine confiance dans la Divine Providence.

Sarajevo, le 8 Mars 2001
Secrétariat de la Conférence des Evêques de Bosnie-Herzégovine