Partager Medjugorje site officiel en langue française

Partager

Messages du 01/03/1984 au 08/01/1987

 

1984

1er mars 1984

« Chers enfants, j’ai choisi spécialement cette paroisse car je voudrais la guider; je veille sur elle avec amour, je voudrais que vous soyez tous miens. Je vous remercie d’avoir répondu ce soir à mon appel. Je voudrais que vous soyez toujours très nombreux avec moi et mon Fils. Je donnerai chaque jeudi un message particulier pour vous. »

8 mars 1984

« Chers enfants, merci d’avoir répondu à mon appel. Vous qui êtes dans la paroisse convertissez-vous! C’est mon second souhait. Ainsi pourront se convertir ceux qui viennent ici. »

15 mars 1984

« Chers enfants, ce soir aussi, je vous suis particulièrement reconnaissante d’être présents. Adorez le Saint Sacrement continuellement. Je suis toujours présente pendant l’adoration des fidèles, alors s’obtiennent des grâces particulières. »

22 mars 1984

« Chers enfants, ce soir, je vous appelle tout particulièrement: pendant le carême, honorez les plaies de mon Fils. Plaies qu’il a reçues à cause des péchés de cette paroisse. Unissez-vous à mes prières pour la paroisse, pour que ses souffrances soient supportables. Merci d’avoir répondu à mon appel. Continuez toujours à venir en plus grand nombre. »

22 mars 1984

« Chers enfants, je vous ai déjà dit que je vous ai choisis de façon particulière, comme vous êtes. Je suis votre Mère et je vous aime tous. Dans chaque moment difficile n’ayez pas peur, car je vous aime même lorsque vous êtes loin de moi et de mon Fils. Je vous en prie, ne permettez pas que je pleure des larmes de sang à cause des âmes qui se perdent dans le péché. C’est pourquoi, chers enfants, priez, priez, priez. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

29 mars 1984

« Chers enfants, je vous ai appelés tout spécialement ce soir à la persévérance dans les épreuves. Pensez combien le Tout-Puissant, aujourd’hui encore, souffre à cause de vos péchés. Ainsi quand viennent les souffrances, présentez-les en sacrifice à Dieu. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

5 avril 1984

« Chers enfants, ce soir je vous prie de vénérer le cœur de mon Fils Jésus. Apportez des réparations pour la blessure infligée au cœur de mon Fils. Ce cœur est blessé par toutes sortes de péchés. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

12 avril 1984

« Chers enfants, aujourd’hui, je vous prie de cesser les médisances et de prier pour l’unité de la paroisse. Car moi et mon Fils avons un plan particulier pour cette paroisse. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

19 avril 1984

« Chers enfants, compatissez avec moi. Priez, priez, priez. »

26 avril 1984

La Gospa n’a pas donné de message.

30 avril 1984

La voyante Marija a demandé à la Gospa: « Chère Gospa, pourquoi n’as-tu pas donné de message pour la paroisse, jeudi dernier? » La réponse de la Gospa fut la suivante:

« Je ne veux forcer personne à quelque chose qu’il ne ressent pas et ne veut pas. Cependant, j’avais des messages particuliers par lesquels je voulais réveiller la foi de chaque fidèle. Mais un nombre très faible a accepté les messages de jeudi. Au début, ils étaient assez nombreux, mais c’est devenu pour eux comme une habitude. Et ces derniers temps, les gens demandent le message par curiosité et non par foi et par dévotion pour mon Fils et pour moi-même. »

3 mai 1984

Aucun message n’a été donné.

10 mai 1984

Beaucoup de fidèles ont été touchés par le dernier message de la Gospa. Certains pensaient que la Gospa ne donnerait plus de message pour la paroisse. Pourtant ce soir, elle dit:

« Je vous parle et veux continuer à vous parler. Écoutez seulement mes recommandations. »

17 mai 1984

« Chers enfants, aujourd’hui, je suis très heureuse car un très grand nombre veut se consacrer à moi. Merci, vous ne vous êtes pas trompés! Mon Fils Jésus-Christ veut vous donner par moi des grâces toutes spéciales. Mon Fils se réjouit de votre abandon. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

24 mai 1984

« Chers enfants, je vous ai déjà dit que je vous ai choisi d’une manière spéciale, juste tel que vous êtes. Moi, votre Mère, je vous aime tous. Et dans chacun de vos moments difficiles, n’ayez pas peur! Parce que je vous aime même quand vous êtes loin de mon Fils Jésus et de Moi. Je vous en prie, ne laissez pas mon Cœur pleurer avec des larmes de sang pour vous à cause des âmes qui se perdent dans le péché. C’est pourquoi, chers enfants, priez, priez, priez! Merci d’avoir répondu à mon appel. »

31 mai 1984

C’était la fête de l’Ascension. De nombreuses personnes de l’extérieur sont venues. La Gospa n’a pas donné de message pour la paroisse. Elle a dit à Marija qu’elle donnerait samedi un message à annoncer à la messe du dimanche.

2 juin 1984

Voilà le message donné lors de la neuvaine à l’Esprit Saint, avant la Pentecôte:

« Chers enfants, ce soir, je veux vous dire: en cette neuvaine, priez pour l’effusion du Saint-Esprit sur vos familles et sur vos paroisses. Priez, vous ne le regretterez pas! Dieu vous donnera des dons pour lesquels vous le glorifierez jusqu’à la fin de votre vie terrestre. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

7 juin 1984

Pas de message, Notre Dame promit de le donner le samedi.

9 juin 1984

« Chers enfants, demain soir, priez pour l’Esprit de Vérité. Surtout, vous qui êtes de la paroisse. L’Esprit de Vérité vous est nécessaire pour transmettre les messages tels qu’ils sont, sans y ajouter ni retrancher quoique ce soit, tels que je les ai dits. Priez pour que l’Esprit Saint vous inspire l’esprit de prière, pour prier davantage. Moi qui suis votre Mère, je vous dis: vous priez peu. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

14 juin 1984

Aucun message particulier n’a été donné.

21 juin 1984

« Priez, priez, priez. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

28 juin 1984

Il n’y a pas eu de message particulier pour la paroisse.

5 juillet 1984

« Chers enfants, aujourd’hui, je veux vous dire de prier avant chaque travail et de le terminer en prière. Si vous faites ainsi, Dieu vous bénira, vous et votre travail. En ces jours, vous priez peu et vous travaillez beaucoup. C’est pourquoi priez, dans la prière vous vous reposerez. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

12 juillet 1984

« Chers enfants, en ces jours Satan veut empêcher mes plans. Priez pour que son plan ne se réalise pas. Je prierai Jésus mon Fils, pour qu’il vous donne la grâce de percevoir dans les tentations de Satan la victoire de Jésus. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

19 juillet 1984

« Chers enfants, en ces jours, vous avez ressenti comment Satan agit. Je suis toujours avec vous et n’ayez pas peur des épreuves, car Dieu veille toujours sur vous, et je me suis donnée à vous et je compatis avec vous, même dans les tentations les plus petites. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

26 juillet 1984

« Chers enfants, aujourd’hui encore, je veux vous appeler à la prière persévérante et au sacrifice. En particulier, que la jeunesse de cette paroisse soit active dans ses prières. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

2 août 1984

« Chers enfants, aujourd’hui, je suis dans la joie et je vous remercie pour vos prières. Priez encore plus en ces jours pour la conversion des pécheurs. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

11 août 1984

« Chers enfants, priez car Satan veut encore embrouiller mes plans. Priez avec le cœur et dans la prière, offrez-vous à Jésus. »

14 août 1984

Cette apparition est inattendue. Ivan prie chez lui, puis il se prépare à aller à l’église pour l’office du soir. La Gospa lui apparaît alors de façon imprévue et elle demande qu’il transmette ce message au monde:

« Je voudrais qu’en ces jours le monde prie à mes côtés le plus possible. Que les gens jeûnent sévèrement mercredi et vendredi. Enfin que tous prient chaque jour au moins le Rosaire: les mystères joyeux, douloureux et glorieux. » La Gospa a demandé que nous acceptions ce message avec une volonté ferme. Elle demande cela particulièrement aux paroissiens et aux fidèles des environs.

16 août 1984

« Chers enfants, je vous prie, en particulier vous qui êtes de cette paroisse, vivez mes messages et transmettez-les à tous ceux que vous rencontrez. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

23 août 1984

« Priez, priez, priez. »

Marija dit que la Sainte Vierge invite encore les gens, en particulier les jeunes, à maintenir l’ordre durant la messe.

30 août 1984

Ce message concerne la croix du mont Križevac érigée en 1933 pour le mille neuf centième anniversaire de la mort et de la résurrection de Jésus.

« Chers enfants, la croix aussi était dans le plan de Dieu lorsque vous l’avez construite. En ces jours tout spécialement, allez sur la colline et priez devant la croix. J’ai besoin de vos prières. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

6 septembre 1984

« Chers enfants, sans la prière il n’y a pas de paix. C’est pourquoi, chers enfants, je vous dis: priez devant la croix pour la paix. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

13 septembre 1984

« Chers enfants, j’ai besoin encore maintenant de vos prières. Vous vous demandez pourquoi tant de prières? Regardez autour de vous, chers enfants, et vous verrez combien le péché a pris de l’emprise sur cette terre. C’est pourquoi priez, pour que Jésus soit vainqueur! Merci d’avoir répondu à mon appel. »

20 septembre 1984

« Chers enfants, aujourd’hui, je vous appelle à commencer à jeûner avec le cœur. Il y a un certain nombre de gens qui jeûnent, mais ils le font parce que tous le monde le fait. C’est devenu une habitude que personne ne veut rompre. Je prie la paroisse de jeûner en remerciement, car Dieu m’a permis de rester si longtemps parmi vous. Chers enfants, priez et jeûnez avec cœur. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

27 septembre 1984

« Chers enfants, vous m’avez aidée par vos prières pour la réalisation de mes plans. Continuez à prier pour que les plans se réalisent en entier. Je demande aux familles de la paroisse de prier le Rosaire en famille. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

4 octobre 1984

« Chers enfants, aujourd’hui, je veux vous dire que bien souvent vous me réjouissez par vos prières. Mais dans la paroisse même il y a un certain nombre de gens qui ne prient pas et mon cœur en est triste. C’est pourquoi: priez, pour que je puisse présenter tous vos sacrifices et toutes vos prières au Seigneur. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

8 octobre 1984

Jakov a été malade, c’est pourquoi ce message fut donné lors de l’apparition qu’il a eue dans sa maison:

« Chers enfants, toutes les prières que vous priez le soir à la maison, priez-les pour la conversion des pécheurs, car le monde se trouve en grand péché. Priez tous les soirs le Rosaire! »

11 octobre 1984

Notre Dame évoque une épreuve: les pluies torrentielles en pleine saison qui causèrent de grands dommages aux cultures:

« Chers enfants, merci d’offrir tout votre travail à Dieu, même maintenant alors qu’il vous met à l’épreuve dans les fruits que vous récoltez. Sachez, chers enfants, que Dieu vous met à l’épreuve parce qu’il vous aime. Abandonnez toujours vos fardeaux à Dieu et ne vous inquiétez pas. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

18 octobre 1984

« Chers enfants, aujourd’hui je vous demande de lire la Bible chaque jour dans vos maisons et de la placer en évidence dans un endroit, pour toujours vous inciter à la lire et à prier. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

25 octobre 1984

« Chers enfants, priez au cours de ce moi. Dieu m’a permis chaque jour de vous aider par des grâces, pour vous défendre contre le mal. Ceci est mon mois. Je veux vous le donner. Il suffit de prier et Dieu vous donnera les grâces que vous recherchez. Je vous aiderai aussi en cela. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

1er novembre 1984

« Chers enfants, aujourd’hui, je vous appelle au renouveau de la prière dans vos maisons. Les travaux sont terminés. Maintenant consacrez-vous à la prière. Qu’elle soit à la première place dans vos familles. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

8 novembre 1984

« Chers enfants, vous n’êtes pas conscients de la valeur du message que Dieu vous envoie à travers moi. Il vous donne de grandes grâces et vous ne saisissez pas. Priez l’Esprit Saint pour qu’il vous éclaire. Si vous saviez la valeur des grâces que Dieu vous donne, vous prieriez sans arrêt. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

15 novembre 1984

« Chers enfants, vous êtes un peuple élu et Dieu vous a donné de grandes grâces. Vous n’êtes pas conscients de chaque message que je vous donne. Maintenant je peux seulement dire: priez, priez, priez! Je ne sais quoi vous dire d’autre, car je vous aime et je souhaite que dans la prière vous connaissiez mon amour et l’amour de Dieu. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

22 novembre 1984

« Chers enfants, en ces jours, vivez les messages principaux et enracinez-les dans vos cœurs jusqu’au jeudi suivant. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

29 novembre 1984

« Chers enfants, non, vous ne savez pas aimer et vous ne savez pas écouter avec amour les paroles que je vous donne. Soyez conscients mes bien-aimés que je suis votre Mère et je suis venue sur terre pour vous apprendre à être obéissants par amour, à prier par amour, et non obligés de force à cause de la croix que vous portez. Par la croix, Dieu se glorifie en chaque homme. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

6 décembre 1984

« Chers enfants, je vous appelle en ces jours à la prière en famille. Au nom de Dieu, je vous ai donné de nombreux messages, mais vous ne m’avez pas écoutée. Ce Noël sera pour vous inoubliable seulement si vous acceptez les messages que je vous donne. Chers enfants, ne permettez pas que le jour de la joie soit pour moi le jour le plus triste. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

13 décembre 1984

« Chers enfants, vous savez que le temps de la joie approche. Mais sans amour vous n’arriverez à rien. Commencez donc d’abord à aimer votre famille, vous tous de la paroisse, et alors vous pourrez aimer et accepter tous ceux qui viennent ici. Que cette semaine soit celle où vous allez apprendre à aimer. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

20 décembre 1984

« Chers enfants, aujourd’hui, je vous demande de faire quelque chose de concret pour Jésus-Christ. Je souhaite que, jusqu’au jour de la joie, chaque famille de la paroisse apporte une fleur. Ce sera un signe d’abandon à Jésus. Je voudrais, en effet, que chaque membre des familles dépose une fleur au pied de la crèche. Ainsi, Jésus viendra et verra votre abandon à lui. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

21 décembre 1984

(Message de Noël transmis par Jelena Vasilj)

« Je désire que vous soyez une fleur qui fleurira à Noël pour Jésus, une fleur qui ne cessera de fleurir lorsque Noël sera passé. Je désire que vos cœurs soient des bergers pour Jésus! »

27 décembre 1984

« Chers enfants, pour ce Noël, Satan voulait de façon particulière déranger les plans de Dieu. Vous avez, chers enfants, reconnu Satan le jour-même de Noël. Mais Dieu est vainqueur dans tous vos cœurs. Que vos cœurs continuent à être dans la joie. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

1985

3 janvier 1985

« Chers enfants, en ces jours le Seigneur vous a accordé de grandes grâces. Que cette semaine soit pour vous un temps de remerciements pour toutes les grâces que Dieu vous a accordées. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

10 janvier 1985

« Chers enfants, aujourd’hui, je voudrais vous remercier pour tous les sacrifices. En particulier, merci à ceux qui sont devenus chers à mon cœur et qui viennent ici volontiers. Il y a un assez grand nombre de paroissiens qui n’écoute pas les messages. Mais en raison de ceux qui sont spécialement proches de mon cœur, à cause d’eux, je donne des messages à la paroisse; et je continuerai à les donner, car je vous aime. Je souhaite que vous fassiez connaître mes messages avec le cœur. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

14 janvier 1985

Message de la Sainte Vierge transmis par Vicka:

« Mes chers enfants, Satan est si puissant! Et de toutes ses forces, il veut déranger les plans que j’ai commencés avec vous. Vous priez! Il vous suffit de prier, et n’arrêtez pas un instant. Je prierai mon Fils pour la réalisation de tous les plans que j’ai commencés. Soyez patients et persévérants dans la prière. Ne permettez pas à Satan de vous décourager. Il agit avec force dans le monde. Faites attention! »

17 janvier 1985

« Chers enfants, en ces jours Satan lutte sournoisement contre cette paroisse, et vous, chers enfants, vous vous êtes endormis dans la prière. Peu nombreux sont ceux qui vont à la messe. Soyez forts dans les jours de tentation. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

24 janvier 1985

« Chers enfants, en ces jours vous avez pu ressentir la suavité de Dieu dans le renouveau de cette paroisse. Satan veut travailler encore plus fort pour vous ravir chacune de vos joies. Par la prière vous pouvez le désarmer complètement et mettre votre bonheur en sécurité. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

31 janvier 1985

« Chers enfants, aujourd’hui, je veux vous dire d’ouvrir vos cœurs à Dieu, comme les fleurs du printemps qui désirent tellement le soleil. Je suis votre Mère et je veux que vous soyez toujours plus proches du Père et qu’il donne à vos cœurs de riches cadeaux. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

7 février 1985

« Chers enfants, en ces jours Satan se manifeste de façon particulière dans cette paroisse. Priez, chers enfants, pur que se réalise le plan de Dieu et que toute action de Satan finisse à la gloire de Dieu. Je suis restée aussi longtemps pour vous aider dans les tentations. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

14 février 1985

« Chers enfants, aujourd’hui est le jour où je vous donne le message pour la paroisse, mais toute la paroisse n’accepte pas les messages et ne les vit pas. Je suis triste. Je souhaite, chers enfants, que vous m’écoutiez et que vous viviez mes messages. Chaque famille doit prier en famille et lire la Bible. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

21 février 1985

« Chers enfants, de jour en jour, je vous ai appelés au renouveau et à la prière dans la paroisse. Mais vous ne l’acceptez pas. Aujourd’hui, je vous appelle pour la dernière fois. C’est le temps du Carême. En tant que paroisse vivant le Carême, vous pouvez vous mettre en mouvement pour l’amour de mon appel. Si vous ne le faites pas, je ne veux plus vous donner de message. Dieu m’a permis cela. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

28 février 1985

« Chers enfants, cette semaine je vous demande de vivre ces paroles: j’aime Dieu! Chers enfants, par l’amour vous pouvez tout obtenir, même ce que vous croyez impossible. Dieu veut que cette paroisse lui appartienne entièrement, et cela, je le souhaite également. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

7 mars 1985

« Chers enfants, je vous invite au renouveau de la prière dans vos familles. Chers enfants, encouragez les plus jeunes à prier et à aller à la sainte messe. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

14 mars 1985

« Chers enfants, dans votre vie, vous avez tous fait l’expérience de la lumière et des ténèbres. Dieu donne à chacun la connaissance du bien et du mal. Je vous appelle à la lumière, que vous devez apporter à tous les gens qui sont dans les ténèbres. De jour en jour, des gens qui sont dans les ténèbres viennent dans vos maisons. Donnez-leur, chers enfants, la lumière! Merci d’avoir répondu à mon appel. »

21 mars 1985

« Chers enfants, je veux vous donner des messages… Par conséquent, aujourd’hui, je vous demande de vivre et d’accepter mes messages. Chers enfants, je vous aime! J’ai choisi cette paroisse de façon particulière. Elle m’est plus chère que les autres où j’ai été heureuse de séjourner quand le Tout-Puissant m’envoya. C’est pourquoi je vous demande de m’accepter, chers enfants. Pour votre bien, écoutez les messages. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

24 mars 1985

« Chers enfants, aujourd’hui je veux tous vous appeler à la confession. Même si vous vous êtes confessés il y a quelques jours. Je souhaite que vous viviez tous ma fête au profond de vous. Vous ne pouvez vivre ce jour saint si vous ne vous abandonnez pas complètement à Dieu; c’est pourquoi, je vous appelle à la réconciliation avec Dieu. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

28 mars 1985

« Chers enfants, aujourd’hui, je vous demande: priez, priez, priez. Vous connaîtrez dans la prière la joie la plus grande. Par la prière vous trouverez une issue aux situations impossibles. Merci de vous être mis en mouvement dans la prière. Chacun d’entre vous est cher à mon cœur. Je remercie tous ceux qui ont fait revivre la prière dans leur famille. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

Jeudi saint 4 avril 1985

« Chers enfants, merci d’avoir commencé à penser davantage dans vos cœurs à la Gloire de Dieu. Aujourd’hui est le jour où je voulais cesser de donner des messages, car certains ne les acceptent pas. Mais la paroisse s’est mise en mouvement et je souhaite donner des messages comme jamais auparavant dans l’histoire depuis le commencement du monde. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

Vendredi saint 5 avril 1985

Message transmis par Ivanka:

« Vous les paroissiens avez une grande et lourde croix, mais n’ayez pas peur de la porter. Mon Fils est là pour vous aider. »

11 avril 1985

« Chers enfants, aujourd’hui, je veux dire à tous dans cette paroisse: priez tout particulièrement pour l’illumination du Saint-Esprit. A partir d’aujourd’hui, Dieu veut mettre la paroisse spécialement à l’épreuve, pour pouvoir la renforcer dans la foi. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

18 avril 1985

« Chers enfants, aujourd’hui, je vous remercie pour l’ouverture de chacun de vos cœurs. La joie m’envahit pour chaque cœur qui s’ouvre à Dieu. Surtout parmi les membres de cette paroisse. Réjouissez-vous avec moi! Priez toutes les prières pour que les cœurs des pécheurs s’ouvrent à Dieu. C’est mon désir, c’est le désir de Dieu à travers moi. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

25 avril 1985

« Chers enfants, je veux vous dire de commencer à travailler sur vos cœurs, comme vous travaillez dans les champs. Travaillez et transformez vos cœurs pour qu’ils soient habités par un esprit nouveau qui vient de Dieu. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

2 mai 1985

« Chers enfants, aujourd’hui, je vous appelle à la prière avec le cœur, non pas par habitude. Certains viennent, mais ils ne veulent pas se mettre en mouvement dans la prière. C’est pourquoi, je veux vous mettre en garde en tant que Mère: priez pour que la prière prévale dans vos cœurs à chaque instant. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

9 mai 1985

« Chers enfants, non, vous ne savez pas combien Dieu vous donne de grâces! Vous ne voulez pas aller de l’avant en ces jours où l’Esprit Saint agit de façon particulière. Vos cœurs sont tournés vers les choses terrestres et elles absorbent votre attention. Tournez vos cœurs vers la prière et recherchez l’effusion du Saint-Esprit sur vous. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

16 mai 1985

« Chers enfants, je vous demande une prière plus active. De même assistez à la messe. Je veux que votre messe soit une expérience de Dieu. Je souhaite dire surtout aux jeunes: soyez ouverts à l’Esprit Saint, car Dieu veut vous attirer à lui en ces jours où Satan agit. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

23 mai 1985

« Chers enfants, ces jours-ci en particulier, je vous demande d’ouvrir vos cœurs à l’Esprit Saint. L’Esprit Saint, surtout maintenant, agit à travers vous. Ouvrez vos cœurs et abandonnez-vous à Jésus pour qu’il soit à l’œuvre par vos cœurs et qu’il renforce votre foi. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

30 mai 1985

« Chers enfants, de nouveau je vous demande la prière avec le cœur. Que la prière, chers enfants, soit votre nourriture quotidienne. Surtout maintenant que le travail des champs vous épuise tant que vous ne pouvez prier avec le cœur. Priez, ainsi vous pourrez surmonter toute fatigue. La prière sera pour vous joie et repos. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

6 juin 1985

« Chers enfants, en ces jours viendront dans la paroisse des gens de toutes nations. C’est pourquoi, maintenant, je vous appelle à l’amour. Aimez d’abord ceux de votre maison et alors vous pourrez accepter et aimer tous ceux qui viennent. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

13 juin 1985

« Chers enfants, je vous demande cela avant l’anniversaire: que la paroisse prie davantage et que votre prière soit un signe d’abandon à Dieu. Chers enfants, je sais bien que vous êtes fatigués. Non, vous ne savez pas vous abandonner à moi! Abandonnez-vous en ces jours entièrement à moi. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

20 juin 1985

« Chers enfants, pour ce jour saint qui vient, je vous demande d’ouvrir vos cœurs au Seigneur de tous les cœurs. Donnez-moi vos sentiments et vos problèmes. Je veux vous consoler dans vos épreuves. Je veux vous combler de paix, de joie et d’amour divin. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

25 juin 1985

Marija a posé aujourd’hui la question suivant à Notre-Dame: « Chère Gospa, que veux-tu recommander aux prêtres? »

« Je vous demande d’appeler les prêtres à la prière du Rosaire. Par le Rosaire vous allez vaincre tous les malheurs que Satan veut infliger à l’Eglise catholique. Priez le Rosaire, vous tous les prêtres. Consacrez du temps au Rosaire. »

28 juin 1985

« Chers enfants, aujourd’hui, je vous donne un message pour vous appeler à l’humilité. En ces jours, vous avez ressenti une grande joie à cause des gens qui sont venus ici. Vous avez parlé de votre expérience avec amour. Maintenant, je vous appelle à continuer à parler avec humilité et le cœur ouvert, à tous ceux qui viennent. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

4 juillet 1985

« Chers enfants, merci pour tout sacrifice que vous avez présenté. Je vous demande de présenter chaque sacrifice avec amour. Je souhaite que vous qui êtes sans force, commenciez à aider avec confiance. Le Seigneur vous donnera si vous avec confiance. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

11 juillet 1985

« Chers enfants, j’aime la paroisse et je la protège avec mon manteau de toute entreprise de Satan. Priez pour que Satan s’éloigne de cette paroisse et de chaque personne qui y vient. Ainsi vous pourrez entendre chaque appel de Dieu et y répondre par votre vie. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

18 juillet 1985

« Chers enfants, aujourd’hui, je vous demande de mettre dans vos maisons le plus possible d’objets bénis. Que chaque personne porte sur soi un objet béni. Bénissez tous les objets, ainsi Satan vous mettre moins à l’épreuve, car vous aurez une armure contre lui. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

25 juillet 1985

« Chers enfants, je désire vous guider, mais vous ne voulez pas écouter mes messages. Aujourd’hui, je vous appelle à écouter mes messages et vous pourrez ainsi vivre tout ce que Dieu veut vous communiquer par moi. Ouvrez-vous à Dieu et il agira à travers vous et vous donnera tout ce dont vous avez besoin. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

1er août 1985

« Chers enfants, je désire vous dire que j’ai choisi cette paroisse et que je la garde dans mes mains comme une petite fleur qui ne peut pas mourir. Je vous demande de vous offrir à moi, afin que je puisse vous offrir à Dieu, purs et sans péché. Satan a pris une partie du plan et veut le posséder. Priez pour qu’il ne réussisse pas, car je vous veux à moi pour vous offrir à Dieu. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

8 août 1985

« Chers enfants, aujourd’hui, je vous invite à commencer, particulièrement maintenant, le combat contre Satan par la prière. Satan veut agir davantage maintenant que vous êtes conscients de son activité. Chers enfants, revêtez l’équipement du combat et soyez victorieux, le chapelet à la main. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

15 août 1985

« Chers enfants, aujourd’hui, je vous bénis et je veux vous dire que je vous aime. Je vous invite à vivre les messages. En ce jour, je vous bénis avec la bénédiction solennelle que le Tout-Puissant m’accorde. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

22 août 1985

« Chers enfants, aujourd’hui, je désire vous dire que le Seigneur veut vous mettre à l’épreuve. Par la prière vous pouvez vaincre cela. Dieu vous met à l’épreuve dans les travaux de tous les jours. Maintenant priez pour surmonter tranquillement chacune de ces épreuves. De toute mise à l’épreuve voulue par Dieu, sortez ouverts à lui et venez à lui avec amour. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

29 août 1985

« Chers enfants, je vous appelle à la prière. Surtout maintenant alors que Satan cherche à tirer profit des raisins de vos vignes. Priez pour qu’il ne réussisse pas dans son projet. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

5 septembre 1985

« Chers enfants, aujourd’hui, je vous remercie pour toutes les prières. Continuez à prier toujours plus, ainsi Satan sera loin de ce lieu. Chers enfants, le plan de Satan est tombé. Priez pour que se réalise ce que Dieu a prévu en cette paroisse. Merci spécialement aux jeunes pour les sacrifices qu’ils ont offerts. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

12 septembre 1985

Ce message a été donné à Marija avant la célébration de la fête de la Sainte Croix qui fut le jour de l’année où furent rassemblés le plus grand nombre de pèlerins. Une messe est célébrée traditionnellement sur le Mont Križevac à une date autour du 14 septembre.

« Chers enfants, je veux vous dire qu’en ces jours, la croix doit être au entre de vos vies. Priez de façon spéciale devant la croix d’où viennent de grandes grâces. Maintenant, faites dans vos maisons une consécration particulière à la croix. Promettez de ne pas offenser Jésus ni la croix, et de ne pas blasphémer. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

19 septembre 1985

La Gospa n’a pas donné de message.

20 septembre 1985

« Chers enfants, aujourd’hui, je vous invite à vivre dans l’humilité tous les messages que je vous donne. Chers enfants, ne vous vantez pas avec orgueil de vivre les messages en disant aux autres: « Je vis les messages ». Si vous portez les messages dans vos cœurs et si vous les vivez, tout le monde s’en apercevra. Ainsi, il n’y aura pas besoin de paroles, dont se servent ceux qui ne veulent rien entendre. Pour vous, il ne faut pas parler avec des mots. Ce qu’il faut, chers enfants, c’est vivre et témoigner par votre vie. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

26 septembre 1985

« Chers enfants, merci pour toutes les prières. Merci pour tous les sacrifices. Je veux vous dire, chers enfants vivez les messages que je vous donne. En particulier, vivez le jeûne, car par lui vous pourrez me faire la joie de voir se réaliser tout le plan que Dieu a prévu ici à Medjugorje. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

3 octobre 1985

« Chers enfants, je veux vous dire soyez reconnaissants envers Dieu pour toutes les grâces qu’il vous a données. Remerciez le Seigneur pour tous les fruits et louez-le. Chers enfants, apprenez à le remercier pour les petites choses, ensuite vous pourrez le remercier pour les grandes. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

10 octobre 1985

« Chers enfants, aujourd’hui, je voudrais vous demander de vivre les messages dans la paroisse. Je veux surtout appeler les jeunes de cette paroisse qui m’est chère. Chers enfants, si vous vivez les messages, vous vivez les germes de la sainteté. Comme Mère je voudrais vous appeler tous à la sainteté pour que vous puissiez la transmettre aux autres. Vous êtes un miroir pour les autres. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

17 octobre 1985

« Chers enfants, il est un temps pour chaque chose. Aujourd’hui, je vous invite à travailler sur vos cœurs. Tous les travaux des champs sont terminés. Vous avez trouvé le temps de nettoyer même les endroits les plus délaissés. Mais vous avez laissé de côté vos cœurs. Travaillez davantage et nettoyez chaque recoin de vos cœurs avec amour. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

24 octobre 1985

« Chers enfants, je voudrais de jour en jour vous revêtir de sainteté et de bonté, d’obéissance et d’amour de Dieu. Ainsi de jour en jour, vous serez plus beaux et plus préparés pour votre Seigneur. Chers enfants, écoutez et vivez mes messages. Je désire vous guider. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

31 octobre 1985

« Chers enfants, aujourd’hui, je voudrais vous inviter à travailler dans l’Eglise. Je vous aime tous d’un même amour. De chacun, je souhaite qu’il fasse autant qu’il peut. Je sais, chers enfants, que vous pouvez. Mais vous ne le voulez pas, car vous vous sentez petits et humbles en ces choses. Vous devez être résolus et offrir à l’Eglise et à Jésus de petites fleurs afin que tous puissent être contents. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

7 novembre 1985

« Chers enfants, je vous appelle à l’amour envers le prochain. A l’amour envers celui dont vous vient du mal. Ainsi vous pourrez avec amour juger les intentions des cœurs. Priez et aimez, chers enfants. Avec l’amour vous pourrez faire même ce qui est impossible. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

14 novembre 1985

« Chers enfants, moi, qui suis votre Mère, je vous aime. Je désire vous inciter à la prière. Chers enfants, je ne me lasse pas, et je vous appelle même si vous êtes loin de mon cœur. Je suis Mère et ressens une vive douleur pour chacun de ceux qui se sont égarés. Je pardonne facilement et je me réjouis pour chaque enfant qui revient à moi. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

21 novembre 1985

« Chers enfants, je voudrais vous dire que ce temps est là spécialement pour vous dans cette paroisse. Pendant l’été, vous dites que vous avez beaucoup de travail. Maintenant, il n’y a plus de travaux dans les champs. Travaillez sur vous-mêmes. Venez à la messe, car ce temps vous est donné. Chers enfants, il y a un certain nombre qui vient régulièrement malgré le mauvais temps, car ils m’aiment et ils veulent me montrer leur amour tout spécialement. Je vous demande à tous de me montrer votre amour en venant à la messe. Le Seigneur vous récompensera généreusement. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

28 novembre 1985

« Chers enfants, je veux dire merci à tous pour ce qu’ils ont fait pour moi. Spécialement les jeunes. Je vous prie, chers enfants, de vous engager dans la prière de manière consciente. Dans la prière, vous connaîtrez la grandeur de Dieu. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

5 décembre 1985

« Chers enfants, je vous demande de vous préparer à Noël par la pénitence, la prière, les œuvres d’amour. N’attachez pas d’importance aux choses matérielles, car alors vous ne pourriez pas vivre Noël. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

12 décembre 1985

« Chers enfants, pour Noël, je vous demande de célébrer Jésus, ensemble avec moi. En ce jour, je vous le donnerai de façon toute spéciale. Je vous appelle à glorifier Jésus et sa naissance en cette journée. Chers enfants, le jour de Noël, priez plus et pensez davantage à Jésus. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

19 décembre 1985

« Chers enfants, aujourd’hui, je veux vous inviter à l’amour du prochain. Si vous aimez votre prochain, vous sentirez mieux Jésus, en particulier à Noël. Dieu vous donnera de grands cadeaux si vous vous abandonnez à lui. A Noël, tout particulièrement, je veux donner ma bénédiction maternelle aux mères. Jésus bénira les autres de sa bénédiction. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

26 décembre 1985

« Chers enfants, je remercie tous ceux qui ont écouté mes messages et qui ont fait, en ce jour de Noël, ce que j’ai demandé. Je voudrais à partir d’aujourd’hui vous guider dans l’amour, purs de tout péché. Abandonnez-moi vos cœurs. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

1986

2 janvier 1986

« Chers enfants, je vous invite à vous décider tout à fait pour Dieu. Je vous prie de vous abandonner complètement à lui, vous pourrez ainsi vivre tout ce que je dis. Il ne vous sera pas difficile de vous abandonner entièrement à Dieu. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

9 janvier 1986

« Chers enfants, je vous demande d’aider Jésus par vos prières pour la réalisation de tous les plans qu’il accomplit ici. Offrez aussi des sacrifices à Jésus pour qu’il puisse réaliser ce qu’il a prévu, et que Satan ne puisse rien faire. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

16 janvier 1986

« Chers enfants, aujourd’hui, je vous invite à la prière. J’ai besoin de vos prières pour que Dieu puisse être glorifié à travers vous. Chers enfants, je vous en prie, écoutez et vivez mon appel maternel. Car je vous invite, poussée par l’amour, pour pouvoir vous aider. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

23 janvier 1986

« Chers enfants, je vous invite de nouveau à la prière avec le cœur. Si vous priez ainsi, chers enfants, la glace qui est en vos frères fondra. Toute barrière disparaîtra. La conversion sera facile pour tous ceux qui voudront l’accueillir. C’est un don que vous devez implorer pour votre prochain. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

30 janvier 1986

« Chers enfants, aujourd’hui, je vous invite tous à prier pour que se réalisent tous les projets que Dieu a pour vous, et tout ce que Dieu veut réaliser à travers vous. Aidez les autres à se convertir. En particulier ceux qui viennent à Medjugorje. Chers enfants, ne permettez pas que Satan devienne le maître de vos cœurs. Vous deviendriez l’image de Satan et non pas mon image. Je vous demande de prier pour devenir les témoins de ma présence. Sans vous, Dieu ne peut réaliser ce qu’il veut. Dieu vous a tous donné le libre arbitre, faites-en un bon usage. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

6 février 1986

« Chers enfants, cette paroisse que j’ai choisie est particulière. Elle se différencie de toutes les autres. Je donne de grandes grâces à ceux qui prient avec le cœur. Chers enfants, je donne des messages d’abord aux habitants de la paroisse. Ils sont destinés ensuite à tous les autres. Acceptez les messages, les autres les accepteront ensuite. Vous devrez en répondre devant moi et devant mon Fils Jésus. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

13 février 1986

« Chers enfants, ce carême doit être pour vous un encouragement particulier pour vous inciter à changer. Commencez dès cet instant… Éteignez la télévision et laissez de côté toutes les choses qui ne sont pas bénéfiques pour vous. Chers enfants, je vous appelle à la conversion individuelle. Ce temps est pour vous. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

20 février 1986

« Chers enfants, le deuxième message de Carême est le suivant: il faut prier à nouveau devant la Croix. Chers enfants, je vous donne des grâces particulières et Jésus vous donne des cadeaux qui viennent de la croix. Accueillez-les et vivez-les! Méditez la Passion de Jésus. Dans vos vies unissez-vous à Jésus. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

27 février 1986

« Chers enfants, vivez dans l’humilité les messages que je vous donne. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

6 mars 1986

« Chers enfants, aujourd’hui encore, je vous demande de vous ouvrir davantage à Dieu, pour qu’il puisse agir à travers vous. Autant vous vous ouvrirez, autant vous recevrez de fruits. Je désire vous appeler de nouveau à la prière. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

13 mars 1986

« Chers enfants, je vous invite à vivre ce Carême par de petits sacrifices. Merci pour tout sacrifice que vous m’avez présenté. Chers enfants, vivez ainsi sans cesse, et aidez-moi par votre amour à présenter le sacrifice. Dieu vous récompensera pour cela. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

20 mars 1986

« Chers enfants, aujourd’hui, je vous invite à rentrer activement dans la prière. Vous voulez vivre tout ce que je dis, mais vous n’y arrivez pas parce que vous ne priez pas. Chers enfants, je vous en prie, ouvrez-vous et commencez à prier. La prière sera joie pour vous. Si vous commencez, vous ne ressentirez pas d’ennui dans la prière, vous prierez dans la joie. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

27 mars 1986

« Chers enfants, je voudrais vous remercier pour tous les sacrifices. Je vous invite au plus grand des sacrifices: le sacrifice de l’amour. Sans l’amour vous ne pouvez accepter ni moi, ni mon Fils. Sans l’amour, vous ne pouvez expliquer votre expérience aux autres. C’est pourquoi, chers enfants, je vous demande de commencer à vivre l’amour en vous. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

3 avril 1986

« Chers enfants, je vous demande de vivre la sainte messe. Beaucoup ont ressenti la beauté de la sainte messe. Mais il y en a d’autres qui n’y viennent pas volontiers. Je vous ai choisis, chers enfants, et Jésus vous donne ses grâces pendant la messe. C’est pourquoi, vivez lucidement la sainte messe. Que chaque venue à la messe soit une joie. Venez-y avec amour. Acceptez la sainte messe. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

10 avril 1986

« Chers enfants, je vous demande de croître dans l’amour. Une fleur ne peut croître normalement sans eau. De même vous, chers enfants, vous ne pouvez croître sans la bénédiction de Dieu. Vous devez rechercher, de jour en jour, la bénédiction pour pouvoir grandir normalement et pour pouvoir accomplir tout travail avec Dieu. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

17 avril 1986

« Chers enfants, vous êtes occupés par les choses matérielles et dans la matière vous perdez tout ce que Dieu veut vous donner. Je vous demande, chers enfants, de prier pour les dons du Saint-Esprit qui vous sont nécessaires pour pouvoir témoigner de ma présence ici et de tout ce que je vous donne. Chers enfants, abandonnez-vous à moi pour que je puisse vous guider entièrement. Ne soyez pas occupés par les choses matérielles. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

24 avril 1986

« Chers enfants, aujourd’hui, je vous invite à prier. Chers enfants, vous oubliez que vous êtes tous importants. Surtout sont importants les anciens dans les familles. Incitez-les à prier. Que tous les jeunes soient un exemple pour les autres par leur vie, qu’ils témoignent pour Jésus. Chers enfants, commencez à vous transformer par la prière et vous saurez ce qu’il faut faire. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

1er mai 1986

« Chers enfants, je vous en prie, commencez à transformer votre vie dans les familles. Que chaque famille soit une fleur harmonieuse que je souhaite donner à Jésus. Chers enfants, que chaque famille soit active dans la prière. Je voudrais qu’un jour apparaissent des fruits dans les familles. Seulement ainsi pourrai-je vous offrir comme des pétales à Jésus pour l’accomplissement des plans de Dieu. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

8 mai 1986

« Chers enfants, vous êtes responsables des messages. Ici se trouve la source de grâces. Vous êtes les réceptacles qui transmettent les dons. C’est pourquoi, je vous appelle, chers enfants, à faire votre tâche avec responsabilité. Chacun en répondra selon sa mesure. Chers enfants, je vous demande de donner les dons aux autres avec amour. Ne les gardez pas pour vous. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

15 mai 1986

« Chers enfants, aujourd’hui, je vous demande de me donner votre cœur pour que je puisse le transformer, pour qu’il soit semblable à mon cœur. Vous vous demandez, chers enfants, pour quelle raison vous ne pouvez répondre à ce que je demande de vous. Vous n’y arrivez pas, car vous ne m’avez pas donné vos cœurs pour que je les transforme. Vous parlez, mais vous n’agissez pas! Je vous appelle à faire tout ce que je vous dis. Ainsi je serai avec vous. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

22 mai 1986

« Chers enfants, aujourd’hui, je désire vous donner mon amour. Vous ne savez pas, chers enfants, combien mon amour est grand. Et vous ne savez pas l’accueillir. Je veux vous le prouver de multiples façons, mais vous, chers enfants, vous ne vous rendez pas compte. Vous ne comprenez pas mes paroles avec le cœur, c’est pourquoi vous ne pouvez pas comprendre mon amour. Chers enfants, accueillez-moi dans vos vies. Ainsi vous accueillerez tout ce que je vous dis et ce à quoi je vous appelle. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

29 mai 1986

« Chers enfants, aujourd’hui, je vous demande de vivre l’amour envers Dieu et envers le prochain dans votre vie. Sans amour, chers enfants, vous ne pouvez rien. C’est pourquoi, je vous demande de vivre l’amour entre vous. Seulement ainsi pourrez-vous aimer et accueillir aussi bien moi que chaque personne qui vient auprès de vous dans la paroisse. Tous vous ressentirez mon amour en vous. Ainsi, s’il vous plaît, chers enfants, commencez dès aujourd’hui à aimer d’un amour ardent. De ce même amour dont je vous aime. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

5 juin 1986

« Chers enfants, aujourd’hui, je vous demande de vous décider: voulez-vous vraiment vivre les messages que je vous donne? Je souhaite que vous soyez actifs en vivant et en transmettant les messages. En particulier, chers enfants, je voudrais que vous soyez tous le reflet de Jésus, qui va luire dans ce monde infidèle qui marche dans les ténèbres. Je désire que vous soyez lumière pour tous. Témoignez dans la lumière. Chers enfants, vous n’êtes pas appelés aux ténèbres, mais à la lumière. C’est pourquoi, vivez votre vie dans la lumière. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

12 juin 1986

« Chers enfants, aujourd’hui, je vous demande de commencer à prier le Rosaire avec une foi vive. Ainsi, je pourrai vous aider. Vous voulez, chers enfants, obtenir des grâces mais vous ne priez pas. Je ne peux donc pas vous aider, car vous ne vous êtes pas mis en mouvement. Chers enfants, je vous demande de prier le Rosaire. Qu’il soit pour vous une obligation que vous accomplirez avec joie. Ainsi vous comprendrez pourquoi je suis restée si longtemps avec vous. Je veux vous apprendre à prier. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

19 juin 1986

« Chers enfants, en ces jours mon Seigneur m’a permis de vous obtenir plus de grâces. C’est pourquoi, je veux vous inciter de nouveau à prier, chers enfants! Priez sans arrêt. Ainsi je vous donnerai cette joie qui m’est offerte par le Seigneur. Par ces grâces, chers enfants, je souhaite que vos souffrances soient joie. Je suis votre Mère et je veux vous aider. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

26 juin 1986

« Chers enfants, Dieu me permet de créer avec lui cette oasis de paix. Je vous demande de la protéger. Que cette oasis soit toujours pure. Certains, par leur indolence, détruisent la paix et la prière. Je vous appelle à témoigner, et par votre vie aidez à protéger la paix. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

3 juillet 1986

« Chers enfants, aujourd’hui, je vous appelle tous à la prière. Sans la prière, chers enfants, vous ne pouvez ressentir ni Dieu, ni moi, ni les grâces que je vous donne. C’est pourquoi je vous demande de commencer et de finir toujours votre journée par la prière. Chers enfants, je veux vous guider, de jour en jour, toujours plus dans la prière. Mais vous ne pouvez pas grandir, car vous ne le voulez pas. Je vous invite, chers enfants, à mettre la prière à la première place. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

10 juillet 1986

« Chers enfants, aujourd’hui, je vous appelle à la sainteté. Sans la sainteté, vous ne pouvez pas vivre. C’est pourquoi par l’amour, soyez victorieux de tout péché. Par l’amour surmontez toutes les difficultés qui vous viennent. Chers enfants, je vous en prie, vivez l’amour en vous. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

17 juillet 1986

« Chers enfants, aujourd’hui, je vous demande de réfléchir à cela: pourquoi suis-je restée si longtemps avec vous? Je suis l’intermédiaire entre vous et Dieu. Voilà pourquoi, chers enfants, je veux vous demander de toujours vivre avec amour tout ce que Dieu désire de vous. Ainsi, chers enfants, vivez dans l’humilité tous les messages que je vous donne. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

24 juillet 1986

« Chers enfants, je me réjouis pour tous ceux qui sont sur le chemin de la sainteté. Je vous prie d’aider par votre témoignage ceux qui ne savent pas vivre saintement. Ainsi chers enfants, que votre famille soit le lieu où naisse la sainteté. Aidez tout le monde à vivre saintement, en particulier les membres de votre propre famille. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

31 juillet 1986

« Chers enfants, de la haine naît la discorde. La haine ne voit rien ni personne. Je vous demande de toujours porter la concorde et la paix. Surtout, chers enfants, à l’endroit où vous vivez, agissez avec amour. Que votre unique moyen soit toujours l’amour. Par l’amour, tournez en bien tout ce que Satan veut détruire et s’approprier. Seulement ainsi vous serez tout à fait à moi et je pourrai vous aider. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

7 août 1986

« Chers enfants, vous savez que je vous ai promis une oasis de paix. Mais vous ne savez pas qu’autour de l’oasis existe un désert, où Satan est aux aguets et veut mettre à l’épreuve chacun d’entre vous. Chers enfants, ce n’est que par la prière que vous pourrez vaincre toute influence de Satan, là où vous êtes. Je suis avec vous, mais je ne peux vous priver de votre liberté. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

14 août 1986

« Chers enfants, je demande que votre prière soit la joie de la rencontre avec le Seigneur. Je ne peux vous guider tant que vous ne ressentez pas de la joie dans la prière. Je veux vous mener, de jour en jour, toujours plus dans la prière. Mais je ne veux pas le faire de force. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

21 août 1986

« Chers enfants, merci pour l’amour que vous me montrez. Sachez, chers enfants, que je vous aime sans mesure. De jour en jour, je prie le Seigneur, pour qu’il vous aide à comprendre l’amour que j’ai pour vous. C’est pourquoi, chers enfants, priez, priez, priez. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

28 août 1986

« Chers enfants, je vous demande d’être en tout une image pour les autres. En particulier dans la prière et dans le témoignage. Chers enfants, sans vous je ne peux pas aider le monde. Je veux que vous coopériez avec moi en tout, même dans les choses les plus petites. C’est pourquoi, chers enfants, aidez-moi. Que votre prière vienne du cœur, et abandonnez-vous complètement à moi. Ainsi pourrai-je vous enseigner et vous guider sur cette route que nous avons commencée ensemble. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

4 septembre 1986

« Chers enfants, aujourd’hui encore, je vous appelle à la prière et au jeûne. Sachez, chers enfants, qu’avec votre aide, je peux tout faire, et empêcher Satan de vous attirer au mal et l’éloigner de cet endroit. Satan, chers enfants, guette chacun d’entre vous. C’est en particulier dans les choses de tous les jours qu’il veut semer le trouble en chacun. C’est pourquoi, chers enfants, je demande que votre journée soit uniquement prière et abandon total à Dieu. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

11 septembre 1986

« Chers enfants, en ces jours où vous célébrez joyeusement la croix, je souhaite que pour vous aussi la croix soit une joie. En particulier priez, chers enfants, pour pouvoir accepter la maladie et les souffrances avec amour, comme Jésus lui-même l’a fait. Seulement ainsi pourrai-je avec joie vous distribuer les grâces et la guérison que Jésus me permet de vous donner. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

18 septembre 1986

« Chers enfants, aujourd’hui encore, je vous remercie pour tout ce que vous avez fait en ces jours pour moi. En particulier, chers enfants, je vous remercie au nom de Jésus pour les sacrifices que vous avez présentés en cette semaine passée. Chers enfants, vous oubliez que je vous demande des sacrifices pour vous aider et pour chasser Satan de vous. C’est pourquoi, je vous appelle de nouveau à apporter des sacrifices avec un respect particulier de Dieu. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

25 septembre 1986

« Chers enfants, je vous demande de faire voir aux autres ce qu’est la paix, par votre propre paix; pour qu’eux aussi commencent à la rechercher vraiment. Vous êtes dans la paix, chers enfants, et vous ne pouvez pas comprendre ce qu’est le manque de paix. Ainsi, par la prière et par votre vie, aidez à détruire ce qui est mauvais dans l’être humain. Démasquez la tromperie dont Satan se sert. Priez pour que la vérité triomphe dans tous les cœurs. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

2 octobre 1986

« Chers enfants, aujourd’hui encore, je vous demande de prier. Vous ne pouvez pas, chers enfants, comprendre toute la valeur de la prière, tant que vous ne dites pas vous-mêmes: c’est le moment de la prière, rien n’a maintenant d’importance, ni personne, seul Dieu. Chers enfants, consacrez-vous à la prière, avec un amour particulier, ainsi Dieu pourra vous récompenser par des grâces. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

9 octobre 1986

« Chers enfants, vous savez que je veux vous mener sur le chemin de la sainteté. Mais je ne veux pas le faire de force. Je souhaite que chacun d’entre vous, par ses petits renoncements s’aide lui-même et m’aide pour pouvoir vous conduire; et que vous soyez de jour en jour plus proches de la sainteté. Chers enfants, je ne veux pas vous forcer à accomplir les messages. Mais je suis avec vous depuis si longtemps! Cela doit être pour vous un signe de mon amour sans mesure et du souhait que j’ai pour vous de devenir saints. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

16 octobre 1986

« Chers enfants, aujourd’hui encore, je veux vous montrer combien je vous aime, mais je regrette de ne pas pouvoir aider chacun à comprendre mon amour. C’est pourquoi, chers enfants, je vous invite à la prière et à l’abandon total à Dieu, car Satan veut vous en séparer à travers les choses quotidiennes et veut prendre la première place dans votre vie. C’est pourquoi, chers enfants, priez sans cesse! Merci d’avoir répondu à mon appel. »

23 octobre 1986

« Chers enfants, aujourd’hui encore, je vous appelle à la prière. Plus spécialement, chers enfants, je vous invite à prier pour la paix. Sans votre prière, chers enfants, je ne puis vous aider à accomplir les messages que le Seigneur m’a permis de vous donner. C’est pourquoi, chers enfants, priez pour comprendre dans la prière ce que Dieu vous donne. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

30 octobre 1986

« Chers enfants, aujourd’hui, je vous demande de prendre au sérieux et d’accomplir les messages que je vous donne. Chers enfants, c’est à cause de vous que je suis restée si longtemps. Cela pour vous aider à accomplir les messages que je vous donne. C’est pourquoi, chers enfants, par amour pour moi, vivez tous les messages que je vous transmets. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

6 novembre 1986

« Chers enfants, aujourd’hui, je vous demande de prier, de jour en jour, pour les âmes du purgatoire. Chaque âme a besoin de la prière et de la grâce pour arriver jusqu’à Dieu et à son amour. Par cela, vous aussi, chers enfants, vous obtenez des intercesseurs qui vont vous aider dans la vie. Comprenez que toutes les choses terrestres ne sont pas importantes pour vous. Vous ne devez aspirer qu’au Ciel. C’est pourquoi, chers enfants, priez sans arrêt pour vous aider vous-mêmes et aider les autres: vos prières leur apporteront la joie. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

13 novembre 1986

« Chers enfants, aujourd’hui encore, je vous demande de prier avec tout votre cœur et de changer de jour en jour votre vie. En particulier, chers enfants, par vos prières et par vos sacrifices commencez à vivre saintement. Je souhaite que tous ceux qui ont vécu à cette source de grâces, arrivent au Paradis avec un cadeau qu’ils me donneront, qui sera la sainteté. C’est pourquoi, chers enfants, priez et de jour en jour, transformez votre vie pour devenir saints. Je serai toujours proche de vous. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

20 novembre 1986

« Chers enfants, aujourd’hui, je vous appelle à vivre et à suivre avec un amour particulier tous les messages que je vous donne. Chers enfants, Dieu ne vous veut pas tièdes et indécis. Au contraire, il veut que vous vous abandonniez à lui en tout. Vous savez que je vous aime, que je brûle d’amour pour vous. C’est pourquoi, chers enfants, décidez-vous pour l’aimer, brûlez d’amour. Apprenez à connaître de jour en jour l’amour de Dieu. Chers enfants, décidez-vous pour l’amour. Que l’amour prédomine en chacun d’entre vous, non pas un amour humain, mais un amour divin. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

27 novembre 1986

« Chers enfants, aujourd’hui encore, je vous demande de me consacrer avec amour votre vie. Ainsi pourrai-je vous guider avec amour. Je vous aime, chers enfants, d’un amour particulier, et je veux tous vous emmener au Ciel vers Dieu. Je souhaite que vous compreniez que cette vie dure peu de temps par rapport à la vie céleste. C’est pourquoi, chers enfants, aujourd’hui, décidez-vous de nouveau pour Dieu. Seulement ainsi pourrai-je vous montrer combien vous m’êtes chers et combien je désire que vous vous aimiez tous et soyez avec moi au Ciel. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

4 décembre 1986

« Chers enfants, aujourd’hui encore, je vous demande de préparer vos cœurs pour ces jours durant lesquels le Seigneur veut particulièrement vous purifier de tous les péchés de votre passé. Chers enfants, vous ne pouvez pas y arriver seuls. Je suis donc là pour vous aider à prier, chers enfants; seulement ainsi pourrez-vous reconnaître tout le mal qui est en vous et le donner au Seigneur pour qu’il purifie entièrement vos cœurs. C’est pourquoi, chers enfants, priez sans arrêt et préparez vos cœurs par le sacrifice et le jeûne. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

11 décembre 1986

« Chers enfants, je vous appelle en cette période à prier, particulièrement pour vivre la joie de la rencontre avec Jésus qui naît. Je souhaite, chers enfants, que vous viviez ces jours comme moi-même je les ai vécus. Je veux vous guider dans la vie. Je veux vous montrer la joie à laquelle je vous appelle tous. Ainsi, chers enfants, priez et abandonnez-vous complètement à moi. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

18 décembre 1986

« Chers enfants, de nouveau, aujourd’hui, je veux vous appeler à la prière. Quand vous priez vous êtes tellement plus beaux. Comme les fleurs qui après les neiges montrent toute leur beauté, et dont les couleurs sont si merveilleuses qu’on ne peut les décrire. Ainsi, vous, chers enfants, après la prière, montrez à Dieu ce qui est beau en vous pour lui plaire. Chers enfants, priez et ouvrez votre intérieur au Seigneur, pour qu’il fasse de vous une belle et harmonieuse fleur pour le paradis. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

25 décembre 1986

« Chers enfants, je remercie, aujourd’hui encore, le Seigneur pour tout ce qu’il a fait pour moi. Surtout de m’avoir permis d’être encore aujourd’hui avec vous. Chers enfants, ce sont des jours où le Père donne des grâces particulières à tous ceux qui ouvrent leur cœur. Je vous bénis. Je souhaite, chers enfants, que vous aussi connaissiez les grâces, que vous mettiez tout à la disposition de Dieu pour qu’il puisse se glorifier à travers vous. Mon cœur suit votre pas avec sollicitude. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

1987

1er janvier 1987

« Chers enfants, aujourd’hui, je veux tous vous demander de vivre au cours de l’année nouvelle les messages que je vous donne. Vous savez, chers enfants, que je suis restée si longtemps à cause de vous, pour vous apprendre à marcher sur le chemin de la sainteté. C’est pourquoi, chers enfants, priez sans arrêt et vivez les messages que je vous donne, car je fais cela avec un grand amour envers vous et envers Dieu. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

8 janvier 1987

« Chers enfants, je veux vous remercier pour toutes les réponses aux messages. En particulier, chers enfants, merci pour tous les sacrifices et les prières que vous m’avez présentés. Chers enfants, je souhaite vous donner encore des messages. Mais à partir de maintenant, chers enfants, ce ne sera plus tous les jeudis, mais tous les 25 du mois. Le temps est venu où s’est accompli ce que voulait mon Maître. Maintenant, je vous donne moins de messages, mais je suis encore avec vous. C’est pourquoi, chers enfants, écoutez mes messages et vivez-les, pour que je puisse vous guider. Chers enfants, merci d’avoir répondu à mon appel. »

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *