Partager Medjugorje site officiel en langue française

Partager

La dernière apparition quotidienne à Mirjana, Ivanka et Jakov

La dernière apparition quotidienne à Mirjana, Ivanka et Jakov

La dernière apparition quotidienne de la Reine de la Paix à Mirjana Dragicevic, Noël 1982

« Ma dernière rencontre régulière avec la Gospa fut le jour de Noël, 25 décembre 1982. La Sainte Vierge resta alors avec moi pendant 45 minutes. Pendant un mois, la Gospa m’avait préparée pour cette rencontre. Elle m’expliquait tout très maternellement.

Elle m’a dit qu’elle avait accompli tout ce pourquoi j’avais été choisie. Elle disait que j’étais assez consciente et que je devais comprendre; que je devais désormais retourner à une vie normale quotidienne, comme toutes les jeunes filles de mon âge. Je devais continuer à vivre sans ses conseils maternels, sans ces entretiens avec Elle, dont j’avais tellement besoin. Elle me promit qu’elle serait toujours avec moi et qu’elle m’aiderait dans les moments les plus difficiles de ma vie. Tant que je vivrais avec Dieu, elle m’aiderait.

Elle me dit que cela serait notre dernier entretien régulier, mais qu’elle me laisserait un cadeau, c’est à dire que je la verrai pour mon anniversaire tant que je vivrai.

Cette dernière rencontre avec la Vierge fut très difficile pour moi. Je ne peux décrire avec des mots la douleur que je ressentis dans mon âme en sachant que je n’aurais plus d’apparitions régulières. C’est comme si tu comprenais que, il n’y a pas longtemps, tu avais reçu ce qui est le plus beau dans ta vie, et que maintenant tu le perdais. La Gospa connaissait ma douleur et ma peine; pour me réjouir, elle pria avec moi et me demanda de chanter et de louer Dieu. J’ai prié la prière que je priais toujours lorsque j’étais seule avec elle, « Salut Reine ».

J’ai toujours en mémoire les paroles de la Gospa :

« Mirjana, je t’ai choisie, et je t’ai dit tout le nécessaire. Je t’ai communiqué de nombreuses horreurs que tu dois porter dignement. Pense à moi et combien je verse, moi aussi, de larmes à cause de cela. Tu dois toujours être courageuse. Tu as vite compris mes messages, et tu dois également comprendre que je dois partir. Sois courageuse…! »

Le reste de ce que la Gospa m’a dit était pour moi, personnellement.

PS: Le premier mois fut vraiment difficile pour moi. La Gospa m’avait prévenue. Je tombais dans de profonds états dépressifs (dépression). Je fuyais tout, m’enfermais dans ma chambre où j’attendais sans cesse que la Gospa vienne. Je pleurais et l’appelais. Je sentais son aide et attendais mon anniversaire…

Depuis le 2 août 1987, j’entends intérieurement la voix de la Gospa le 2 de chaque mois, parfois je la vois également, et je prie avec elle pour ceux qui ne croient pas. »

Mirjana Dragicevic-Soldo

La dernière apparition quotidienne de la Reine de la Paix à Ivanka Ivankovic, le 7 mai 1985

Le soir du 6 mai 1985, Ivan, Jakov et Ivanka eurent leur apparition ensemble. L’apparition d’Ivanka dura environ huit minutes, six minutes de plus que celle des autres. Pendant cette apparition, la Gospa confia à Ivanka le dixième secret, et finit de lui parler de l’avenir du monde. La Gospa lui dit de l’attendre seule le lendemain, sans les autres voyants.

Le 7 mai 1985, Ivanka eut l’apparition chez elle. Elle donna au Père Slavko Barbaric un papier sur lequel elle écrit:

« Comme chaque jour, la Sainte Vierge vint et me salua, en disant: « Loué soit Jésus! », et je lui répondis « Toujours Jésus et Marie! » Jamais auparavant, je n’avais vu la Bienheureuse Vierge Marie aussi belle que ce soir-là. Elle était si tendre et si belle! Elle portait la plus belle robe que je n’ai jamais vue de ma vie. Cette robe scintillait d’or et d’argent. Son voile et sa couronne de même. Il y avait deux anges avec elle. Ils étaient vêtus de la même façon que la Gospa. La Gospa et les deux anges étaient si beaux que je ne sais pas le décrire avec des mots. Il faut l’expérimenter. La Gospa me demanda si j’avais un désir. Je lui ai demandé de voir ma mère terrestre. La Gospa a souri et a hoché la tête. Tout à coup maman se trouvait là. Elle était souriante. La Gospa me dit de me lever. Je me suis levée. Maman me serra dans ses bras, m’embrassa et me dit: « Mon enfant, je suis si fière de toi! » Maman m’embrassa une nouvelle fois et disparut.

Après cela, la Bienheureuse Vierge Marie me dit:

« Ma chère enfant, aujourd’hui est notre dernière rencontre. Ne sois pas triste, car je reviendrai à toi à chaque anniversaire, excepté celui-ci. Mon enfant, ne pense pas que tu aies fait quelque erreur que ce soit, et que je ne viendrai plus à cause de cela. Non, ce n’est pas vrai! Les plans que mon Fils et moi-même avions, tu les as acceptés de tout ton cœur et tu les as accomplis. Sois heureuse, car je suis ta mère qui t’aime de tout cœur. Ivanka, merci d’avoir répondu à l’appel de mon Fils, d’avoir été persévérante, et d’être toujours restée avec Lui tant qu’il te l’a demandé. Enfant, dis à tes amis que mon Fils et moi-même sommes toujours avec eux lorsqu’ils nous cherchent et nous appellent. Ce que je te disais durant ces années au sujet des secrets, tu ne le diras à personne pour l’instant, tant que je ne te le dis pas. Ivanka, les grâces que tu as reçues, toi et tes frères, personne sur cette terre ne les avait reçues jusqu’à présent! »

Après ces paroles, je demandai à la Sainte Vierge si je pouvais l’embrasser. Elle hocha simplement la tête. Je l’embrassai. Je lui demandai sa bénédiction. Elle me bénit, sourit et me dit: « Va dans la paix de Dieu ».

Elle s’en alla lentement et avec elle les deux anges. La Bienheureuse Vierge Marie était très heureuse. Elle demeura avec moi une heure. »

Ivanka Ivankovic-Elez

La dernière apparition quotidienne de la Reine de la Paix à Jakov Colo, le 12 septembre 1998

De son voyage aux Etats-Unis, depuis Miami, Jakov a communiqué au presbytère de Medjugorje le texte suivant:

« Vendredi 11 septembre, lors de l’apparition régulière, la Gospa m’a dit de me préparer particulièrement par la prière à l’apparition du lendemain, car elle allait me confier le dixième secret. Samedi 12 septembre, la Gospa est venue à 11h15 heure locale. A son arrivée, elle m’a salué comme toujours: « Loué soit Jésus ». En me confiant le dixième secret, elle était triste.

Puis, avec un doux sourire, elle m’a dit:

« Cher enfant! Je suis ta mère et je t’aime inconditionnellement. A partir d’aujourd’hui, je ne vais plus t’apparaître chaque jour, mais uniquement à Noël, jour de la naissance de mon Fils. Ne sois pas triste, car en tant que mère, je serai toujours avec toi et comme toute vraie mère, je ne t’abandonnerai jamais. Toi, continue à suivre la voie de mon Fils, la voie de la paix et de l’amour, et tâche de persévérer dans la mission que je t’ai confiée. Sois l’exemple d’un homme qui a connu Dieu et l’amour de Dieu. Que les gens voient toujours en toi l’exemple de la manière dont Dieu agit sur les hommes et dont Dieu agit par eux. Je te bénis de ma bénédiction maternelle et je te remercie d’avoir répondu à mon appel. »

L’apparition s’est achevée à 11h45. »

Dans une brève conversation téléphonique avec le père Slavko Barbarić, Jakov a dit qu’il avait longuement pleuré et qu’il était très triste.